Accompagnement de Dirigeant d'entreprise
Coaching exécutif pour les Startup, PME/TPE, ETI
Programmes Leadership & Communication
Programmes Engagement et Expérience collaborateurs

SURMENAGE, ENNUI AU TRAVAIL, PERTE DE SENS… QUELLES SOLUTIONS ?
06/06/2019

SURMENAGE, ENNUI AU TRAVAIL, PERTE DE SENS… QUELLES SOLUTIONS ?

Burn-out, Bore-out, Brow-out… B-novalinea revient sur ces phénomènes liés à l’activité en entreprise, qui paraissent parfois capillotractés mais qui traduisent pourtant un mal bien réel. 

En tant que Chef d’entreprise ou Manager d’une équipe, nous avons tous été confrontés au moins une fois à un collaborateur touché par ces nouveaux maux du siècle… Vous savez, cette nouvelle recrue de 25 ans qui était super motivée au départ et qui ne s’investit déjà plus quelques mois plus tard. La promesse était belle, pourtant… Ou encore Jean-Charles, 41 ans, dont le poste a été remanié dernièrement et qui enchaîne les absences et les retards depuis. Peut-être que vous-même êtes passé par là à une période de vie professionnelle ?

Nous avons tous des relations professionnelles qui souffrent de certains de ces symptômes actuellement, mais nous n’osons pas mettre un mot dessus…  

Pourquoi ces situations ? Que s’est-il passé ? Et surtout, est-il possible de redonner l’impulsion nécessaire pour redonner du sens à la vie professionnelle et comment rallumer la flamme ? 

Burn out : Un surmenage et un manque de reconnaissance

Les premières descriptions dans la littérature scientifique réalisées par des psychologues datent des années 1970. Malgré les plus de 40 ans écoulés depuis et des nombreuses d’études réalisées sur ce sujet, à l’heure actuelle, il n’existe pas encore une définition unique et largement acceptée, ce qui est plutôt dommageable. 

Au niveau scientifique, les études ne vont pas être toujours comparables entre elles (car elles ne parlent pas de la même chose). 

Au niveau clinique, beaucoup de professionnels appliquent des définitions ‘ad hoc’ ou ‘individuelles’. On confond alors facilement le burnout avec d’autres maladies comme la dépression avec laquelle il partage un certain nombre de signes cliniques (mais qui a souvent une autre dynamique au début de la maladie). 

Il peut aussi être induit par un stress intense ou chronique ou encore être confondu avec certains troubles anxieux. De manière générale, le burn-out aurait tendance à réduire un collaborateur sur-vitaminé à un état de loque ambulante.

Quelles sont les définitions et quelles sont les conséquences du Burn-out 

La plupart des définitions existantes s’accordent sur les signes suivants : 

·      Le Burn-out est un processus qui n’arrive pas d’un jour à l’autre

·      Il s’agit d’un phénomène émotionnel qui peut toucher aussi bien votre sphère psychique que votre sphère somatique

·      Le Burn-out peut provoquer une incapacité de travailler totale et définitive

·      Il peut amener le Collaborateur jusqu’à la tentative de suicide

·      Le Burn-out induit une souffrance significative

·      Il induit de graves préoccupations pour votre entourage qui constate l’évolution

·      Le Burn-out a un coût très important pour la société (absentéisme, accident, inefficience, fautes professionnelles, …).

Quels sont les signes distinctifs du Burn-out ?

Toute la difficulté commence avec cette question. Certaines études recensent jusqu’à 130 symptômes différents, ce qui n’est bien évidemment pas opérationnel dans la pratique clinique. Trois symptômes majeurs se dégagent cependant des différents travaux :

·      Une fatigue émotionnelle : être vidé nerveusement, ressentir une intense fatigue psychologique

·      Une baisse subjective d’efficience : sentiment d’échec et de déclin des compétences

·      Une attitude détachée, négative voire parfois agressive vis-à-vis d’autrui (en particulier vis-à-vis des collègues ou des clients). 

L’ennui au travail : le bore-out

A l’instar du Burn-out, le Bore-out amènerait le salarié au même état psychique dévasté, mais cette fois-ci par l’ennui, le manque cruel de travail et l’absence de satisfaction professionnelle.

Quels sont les signes de la maladie ?

Démotivation, anxiété, tristesse, culpabilité, … tels sont les premiers symptômes ressentis par les collaborateurs confrontés à l’ennui au quotidien. Sur le long terme, va s’installer le Bore-out avec un fort sentiment de dévalorisation de soi pouvant entraîner une déconstruction de la personnalité et des chutes dépressives.  

Les causes du bore-out peuvent être multiples :

·      La surqualification : Un collaborateur trop diplômé et des tâches à effectuer qui ne sont pas en adéquation avec ses compétences, la finalité de ses études ou de son savoir-faire

·      La mise au placard : L’employeur ou le Manageur confie de moins en moins de travail au collaborateur

·      Les tâches répétitives : Le travail consiste toujours en la même chose et la routine s'est installée. La monotonie du travail est une des raisons majeures du Bore-out, avec le fait de ne pas faire de choses plaisantes au travail

·      Le manque de challenge ou de défis à relever, le manque de stimulation,

·      L'absence d'évolution professionnelle ou de perspectives valorisantes en adéquation avec ses compétences

Nouvellement arrivé, le Brown-out ou la notion de perte de sens

Appelé Brown-out, cette ‘baisse de courant’ psychique serait provoquée par l’incompréhension d’un monde du travail absurde. Durkheim nous avait déjà prévenus. L’anomie sociale, la perte de normes et de repères, serait le prochain mal du siècle. Il semblerait que le brow-out en soit un nouveau symptôme. 

Obligé de réaliser des missions jugées plus absurdes les unes que les autres et qui n’ont pas grand-chose à voir avec ce que l’on avait promis au collaborateur lors de votre arrivée sur ce poste, des tâches qui rentrent en opposition avec ses valeurs et ses idéaux… Tout cela mène vers un désinvestissement progressif. 

Dans leur ouvrage « The Stupidity Paradox », André Spicer et Mats Alvesson étudient cette mécanique surprenante qui veut que les entreprises recrutent des diplômés brillants et des seniors avec une grande expérience professionnelle, pour exiger d’eux qu’ils mettent finalement leur cerveau en sommeil. 

Cela s’explique par un manque d’accompagnement par le management de ces nouveaux salariés, voire un manque cruel de clarté dans ce qu’on attend réellement d’eux. Ces employés à fort potentiel, qui s’attendaient à des tâches stimulantes, se retrouvent alors confronter à une frustration telle qu’ils en perdent le sens… Et se désintéressent complètement des missions qui leur sont confiées, sans que leurs Manageurs ne comprennent les causes de ce manque d’intérêt soudain. 

So what… Face à ces nouvelles maladies professionnelles (même si elles, encore aujourd’hui, ne sont pas reconnues comme telles…), quelles sont les solutions pour ne pas voir sombrer ses collaborateurs, y compris les meilleurs, vers ces nouvelles maladies ? Mieux encore, comment anticiper cette dégradation psychologique ou comment maintenir ‘’la flamme’’ entre l’employé et l’entreprise ?

La solution est avant tout d’agir avec beaucoup de bon sens, avec humanité et pragmatisme.

L'apanage d'un Dirigeant (ou le Manager) d'excellence est d'atteindre une posture de Coach auprès de ses propres équipes axé sur la bienveillance, l’engagement et le bonheur au travail.  Il doit devenir le Leader, le moteur de son entreprise en rassemblant ses équipes autour d'une vision claire sur l’avenir, communiquer ses valeurs et celles de l’entreprise, agir en cohérence, partager ses certitudes, ses forces et ses questionnements. Il doit assoir son Leadership, clarifier du/des rôles de chacun et développer la performance collective.

Grâce à cette posture bienveillante, l’écoute active de ses collaborateurs, la mise en place d’outils, d’indicateurs d’engagement, le Dirigeant (ou le Manager) améliorera la cohésion de ses équipes, augmentera leur engagement et leur « expérience collaborateurs ».

C’est avec cette approche ambitieuse et assurément humaine que les collaborateurs retrouveront ‘panache’ et ‘efficience’ en toute circonstances.

Dirigeant d’entreprise, Manager et futur Leader, optez pour la posture de Coach auprès de vos équipes…

 

Damien PETIT

Coach professionnel certifié

Pour en savoir plus : https://www.b-novalinea.fr/

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site